Si vous souhaitez voyager en toute sérénité, sachez qu'il vous faut construire un road book. Il s'agit d'une opération qui s'organise en un certain nombre d'étapes qui méritent d'être connues en amont. Pour les découvrir, lisez jusqu'à la fin cet article.

Génération du Road book

Étant donné que c'est seulement après génération du road book que son contenu est sauvegardé, il est important de la construire en respectant les étapes dans l'ordre suivant : Saisie du Départ et Arrivée, Calcul de l'itinéraire, Modification du tracé en ajoutant des waypoints et Génération du road book. Construire son univers grâce à un roadbook nécessite beaucoup d’attention. En cas de dénégation du tracé, vous devez supprimer celui-ci pour apporter des modifications en veillant à ce que les boutons pour modifier le parcours et le mode d'édition de la carte soient désactivés. Pour ajouter des waypoints, vous devez impérativement utiliser Google Map et en ajouter au maximum 8.

Préparation du Road Book

Après avoir généré le road book, l'étape suivante consiste à bien le parcourir afin de mieux préparer votre parcours. Pour vous simplifier la vie, il est conseillé de modifier le nom des routes ainsi que les commentaires pour chaque niveau. Pour effectuer cette tâche, vous n'aurez qu'à cliquer dans une case commentaire. Seul Google Map peut vous aider à entrer en possession du nom de route et les itinéraires. Pour s'assurer d'avoir construit un roadbook rempli d'indications fiables, vous devez vous équiper d'une carte précise qui vous aidera à faire une distinction des différentes tailles de routes ou des zones traversées. La carte possède un bouton nommé "IGN view" qui favorise l'affichage de la couche IGN. Si elle ne vous comble pas, vous avez la possibilité de faire un tour en arrière sur Google Map en cliquant simplement sur "Plan". Une fois votre road book créé, vous pouvez le partager via Facebook ou via e-mail grâce à une barre d'actions rapides accessibles en haut de la page.